Société

L’aide à domicile : un secteur qui ne connait pas la crise

Le taux de chômage a atteint des records en France. L’Insee a comptabilisé près de 3 millions de personnes sans activité professionnelle (dans la catégorie A) en métropole début 2017, si 2,805 millions de chômeurs en juillet et septembre 2016. Cette morosité touche toutes les classes d’âge, jeunes comme séniors. Cependant, certains secteurs d’activité se portent bien et sont toujours en recherche de main d’œuvre, et ce malgré le ralentissement économique. Les plus dynamiques ne sont pas ceux que l’on imagine.

 

L’aide à domicile résiste à la crise

Même en ce temps de crise, l’aide à domicile continue d’embaucher. Ce secteur supporte bien la crise et est devenu même une mine d’or de recrutement. Pourquoi cet engouement ?

  • D’après l’étude, les métiers des services à la personne devraient créer plus de 159 000 emplois d’ici 2022. La création de ces nouveaux emplois serait en grande partie liée au vieillissement de la population française. Depuis le 01 Janvier 2017, le crédit d’impôt sur l’emploi d’aide à domicile est ouvert à tous les ménages. Les séniors et les personnes à mobilité réduite sans activité professionnelle peuvent donc profiter de cet avantage fiscal pour faire venir chez eux une femme de ménage, et ce sans se ruiner. Depuis, les demandes d’aide à domicile n’arrêtent pas d’augmenter. Les entreprises sont donc obligées d’embaucher pour faire face à ces demandes. Bref, les prestations les plus demandées dans ce secteur tournent autour de la garde d’enfant et de l’aide à domicile pour les séniors et les personnes à mobilité réduite. Mais les services ne se limitent pas dans ces facteurs. Le repassage, le ménage, le jardinage… sont également des prestations en vogue.
  • Outre, ce secteur d’activité bénéficie du plus grand nombre de départs à la retraite à l’horizon du 2022. Pour pallier à ses départs, de nombreuses agences accueillent de plus en plus de monde en leur soin, et ça n’est pas prêt de s’arrêter. Les agences de femmes de ménage comme Dweho en autres se multiplient.

 

L’Association de Maintien à Domicile (AMD) continue d’embaucher

L’AMD est une association de maintien à domicile basée à Limay. En 1999, l’association ne compte que 40 employés intervenant dans environ 57 familles. Actuellement, elle gère pas moins de 252 assistantes de vie intervenant sur 420 foyers. Malgré la crise, dit Alain Bourillon, secrétaire général de l’AMD, « nous continuons toujours à recruter ». La plus part des salariés sont peu ou pas diplômés. Annick Bordenave, l’une des fondatrices d’AMD, assure que « les salaires moyens pour les employés à temps plein d’AMD avoisinent les 1200 euros. Cependant, « certains employés gagnent jusqu’à 2000 euros par mois » ajoute celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *