Société

Frais de gestion liés au portage salarial: ce qu’il faut savoir

Le portage salarial est un mode de travail qui permet à une personne ayant toutes les qualifications requises pour exécuter un travail, de le faire sans créer son entreprise. Ce mode de travail préserve toute l’indépendance du travailleur qui perçoit tout de même un salaire et jouit de tous les avantages d’un travailleur recruté de façon normal dans une entreprise. Dans un tel système, le travailleur se fait porté par une entreprise de portage salarial qui se charge de gérer toute la partie administrative de sa mission. En contrepartie, cette entreprise de portage salariale aura à prélever des frais de gestion sur les paiements effectués par le client dans le cadre de la mission du travailleur. Comment est-ce que ces frais sont calculés et que représentent-ils?

Comment se calculent les frais de gestion?

 

L’hébergement et le statut de salarié qu’offre une société de portage à un salarié porté dans le cadre d’une prestation, représente un service au profit dudit porté. Il est donc logique que la société tire une rémunération de ce service. Les frais de gestion sont prélevés sur le chiffre d’affaire effectué par le salarié. Les taux prélevés diffèrent d’une société de portage à une autre. Mais généralement, ces taux varient entre 10 et 15%.
Certaines sociétés peuvent proposer en dessous des 10% en fonction du chiffre d’affaire élevé du porté. La différence de taux qui s’observe au niveau des sociétés de portage s’explique par les services qu’offrent ces sociétés. Certains offrent plus de services que d’autres. D’où la nécessité de bien se renseigner sur différents sociétés afin de comparer les services et les taux pour faire un choix judicieux.
Par ailleurs, il faut noter que le salaire du porté n’est pas obtenu seulement en appliquant à son chiffre d’affaire, le taux des frais gestion. Il est donc nécessaire de bien se renseigner.

Ce que représente ces frais

 

D’une part, les frais prélevés par les sociétés de portage salarial visent à contribuer aux diverses dépenses telles que les salaires, les taxes, les impôts, les coûts fixes… nécessaires au fonctionnement des sociétés.
D’autres part, ces frais couvrent aussi bien la gestion administrative qui se fait avec le client que celle du dossier du salarié porté. En ce qui concerne la gestion avec le client, il s’agit des frais qui s’engagent depuis l’élaboration du contrat de prestation à la facturation et recouvrement auprès du client en passant par les divers suivis au cours de la mission (transmissions d’informations, courriers…).

Pour ce qui est de la gestion du dossier du salarié, il s’agit des frais engagés dans le cadre de la mise en place de la convention du portage, de l’établissement de la DUE – Déclaration Unique d’Embauche – du porté auprès de l’URSSAF (Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales), de l’établissement du contrat de travail qui serait adapté à chaque mission, de la création des bulletins de paie et les divers versements – formation continue, allocations familiales, maladie, pôle emploi, retraite… – ainsi que les divers assurances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *